Déc 012012
 

Propos recueillis sur place (dans la ZAD) à 13h.

Le Projet de construction profite aux anciens propriétaires. Ceux-ci ont revendu leurs terres à un bon prix et continuent à les exploiter gratuitement, faisant au passage de menus profits.

Un commerçant nous confie son agacement par rapport à la venue de « tous ces jeunes qui feraient mieux de chercher du boulot, plutôt que de venir ici nous ennuyer. Cette arrivée massive a commencé récemment, alors que ce projet a été démarré dans les années 70. » Il qualifie bon nombre des personnes présentes dans la ZAD de simples visiteurs ou des « glandeurs ».

Il est 13h et la ZAD semble calme.

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.